1. <code id="svu32"><strong id="svu32"><dl id="svu32"></dl></strong></code>

    2. <acronym id="svu32"><ruby id="svu32"></ruby></acronym>
      <meter id="svu32"></meter>

      Renforcement des capacit閟 dans le domaine du commerce

      Les pays en d関eloppement ont beaucoup de mal ?tirer parti comme ils le devraient du syst鑝e commercial multilat閞al. Cette page d閏rit les efforts que fait l'OMC pour r閜ondre ?leurs besoins particuliers en renfor鏰nt les 揷apacit閟 dans le domaine du commerce?afin qu'ils puissent participer plus efficacement au commerce.

      haut de page

      Nouvelles 

        

      haut de page

      Introduction 

      L'une des activit閟 les plus importantes de l'OMC consiste ?aider les pays en d関eloppement ? participer plus pleinement au syst鑝e commercial mondial. Les pays en d関eloppement qui engrangent des succ鑣 commerciaux sont en g閚閞al ceux qui ont fait le plus de progr鑣 dans la lutte contre la pauvret? et le rel鑦ement des niveaux de vie. Mais il y a des pays, y compris un grand nombre de pays les moins avanc閟 (PMA), dans lesquels le commerce ne contribue pas autant qu'il le devrait ?la croissance 閏onomique et ?la r閐uction de la pauvret?

      Le principal pilier des travaux men閟 par l'OMC pour rem閐ier ?cet 閠at de fait est le Programme de Doha pour le d関eloppement, mais les Membres ont reconnu que le renforcement des capacit閟 dans le domaine du commerce 閠ait un compl閙ent essentiel de ce programme.

      L'assistance apport閑 par l'OMC aux pays en d関eloppement pour renforcer leurs capacit閟 dans le domaine du commerce prend des formes vari閑s, mais l'Organisation s'efforce essentiellement de montrer aux d閘間u閟 de ces pays comment leur pays peut tirer parti du syst鑝e commercial. La majeure partie des d閜enses d'揳ssistance technique?sert ?aider les fonctionnaires ?mieux comprendre les r鑗les et disciplines complexes de l'OMC pour qu'ils puissent mettre en 渦vre les Accords de l'OMC de mani鑢e ?renforcer leurs r間imes commerciaux et n間ocier plus efficacement avec leurs partenaires commerciaux. Une diffusion plus large et plus efficace de ces connaissances a permis de faciliter la participation des fonctionnaires charg閟 du commerce des pays en d関eloppement au Cycle de Doha, ainsi qu'?d'autres activit閟 de l'OMC.

      Le renforcement des capacit閟 dans le domaine du commerce comporte aussi d'autres formes d'assistance, par exemple: construire des ports et des r閟eaux routiers plus efficaces, fournir du mat閞iel automatis?aux fonctionnaires des douanes et apprendre aux entrepreneurs ?profiter des d閎ouch閟 commerciaux sur les march閟 mondiaux. Les travaux de cette nature rel鑦ent surtout de la responsabilit?d'autres organisations internationales telles que l'Organisation des Nations Unies et la Banque mondiale. Certains programmes, en particulier ceux qui concernent l'infrastructure, n閏essitent des fonds consid閞ables de la part des organisations internationales, mais 間alement des contributions directes des gouvernements. Pour qu'un programme de renforcement des capacit閟 dans le domaine du commerce soit v閞itablement efficace, tous ces 閘閙ents doivent 阾re r閡nis de fa鏾n coordonn閑. C'est pourquoi de nombreuses activit閟 de l'OMC dans ce domaine se font en coop閞ation 閠roite avec d'autres organisations internationales.
      WATCH THIS SPACE ...
      L'assistance aux pays en d関eloppement a toujours 閠??l'ordre du jour de l'Organisation, mais elle a beaucoup gagn?en ampleur et en port閑 avec l'initiative Aide pour le commerce.

        

      haut de page

      Pourquoi est-il important de renforcer les capacit閟 dans le domaine du commerce? 

      Parce que de nombreux pays n'ont tout simplement pas les capacit閟 humaines, institutionnelles et relatives ?l'infrastructure n閏essaires pour participer avec succ鑣 au commerce international. Sans ces capacit閟, ces pays ne pourront pas accro顃re la quantit?et am閘iorer la qualit?des marchandises et des services qu'ils peuvent fournir sur les march閟 mondiaux ?des prix comp閠itifs.

      • Les capacit閟 humaines s'entendent des professionnels auxquels les gouvernements demandent des avis sur des questions li閑s ?l'OMC: des sp閏ialistes du droit commercial, des 閏onomistes, des n間ociateurs qualifi閟. Un pays qui ne dispose pas de tels professionnels est 関idemment d閟avantag?lorsqu'il s'agit de mettre en 渦vre les accords commerciaux existants, d'en n間ocier d'autres et de faire face ?des diff閞ends commerciaux.

      • Les capacit閟 institutionnelles s'entendent des institutions sur lesquelles les entreprises et les gouvernements s'appuient dans le cadre des 閏hanges, telles que l'administration des douanes, les autorit閟 nationales responsables des normes et la d閘間ation qui repr閟ente le pays ?l'OMC. Lorsque ces institutions sont d閒icientes, les 閏hanges finissent par en p鈚ir.

      • L'infrastructure s'entend des installations physiques n閏essaires aux 閏hanges: les routes, les ports, les t閘閏ommunications. L?encore, les pays dans lesquels l'infrastructure fait d閒aut auront du mal ?d関elopper leurs 閏hanges.

      Les r鑗les commerciales, le cadre de n間ociation et le syst鑝e de r鑗lement des diff閞ends de l'OMC ne sont pas des objectifs en soi. Ce sont des conditions pr閍lables n閏essaires ?la mise en place d'閏hanges libres et pr関isibles, mais qui ne suffisent pas toujours ?garantir des r閟ultats. Les Membres de l'OMC ont reconnu que le syst鑝e multilat閞al devait s'accompagner d'am閘iorations dans le domaine des capacit閟 commerciales.

        

      Mandat  haut de page

      La mise en 渦vre par l'OMC d'activit閟 de coop閞ation technique est pr関ue dans divers accords et d閏isions de l'OMC. Ce mandat est clarifi?et encore renforc?dans plusieurs paragraphes de la D閏laration minist閞ielle de Doha.

      images> Le mandat de Doha
      > Le mandat de Doha expliqué
      > Dispositions relatives au traitement spécial et différencié
      > Déclaration ministérielle de Hong Kong (paragraphes 52 à 54)

      Activit閟 de l'Aide pour le commerce

       

      Données factuelles

      Environ deux tiers des Membres de l'OMC sont des pays en développement ou des pays les moins avancés

      Environ 30 millions de francs suisses sont inscrits au budget chaque année pour les activités d'assistance technique 
      > Pour en savoir plus
        

        

       

      澳洲幸运10开奖视频

        1. <code id="svu32"><strong id="svu32"><dl id="svu32"></dl></strong></code>

        2. <acronym id="svu32"><ruby id="svu32"></ruby></acronym>
          <meter id="svu32"></meter>

            1. <code id="svu32"><strong id="svu32"><dl id="svu32"></dl></strong></code>

            2. <acronym id="svu32"><ruby id="svu32"></ruby></acronym>
              <meter id="svu32"></meter>

              乒乓球教学视频直拍发球慢动作 中国竞彩网篮球 百苑国际娱乐场开户注册 足彩进球彩3球以上 2004年第30期码报 什么是北单 北京pk10计划(专业版) 网易彩票app 搜狐彩票红包 香港六合彩開獎號碼查詢大樂透 2019年彩票头等奖号码 篮球竞猜让分胜负 辽宁11选5奖金分配 广西淘宝快3走势图表官网 正版(四不像)一肖中特新